SEPTEMBRE 2018

Directeur Général d’Elipsos, joint-venture entre la SNCF et la RENFE espagnole, Yann Monod a fait appel à Arrêt sur Image lors de sa prise de poste. Il a accepté de partager avec nous l’expérience de son coaching.

Comment décririez-vous l’expérience de coaching  Arrêt sur Image ?

Accompagné pendant plus d’un an par Laurence Dilouya, j’ai réellement vécu un « arrêt sur image »!

Dans un premier temps, j’ai tenté de comprendre, d’analyser et de poser mon mode de fonctionnement. Ce n’est que dans un deuxième temps que nous avons testé et travaillé des points précis avec un résultat immédiat.

Cet accompagnement a pris tout son sens par l’expérimentation pragmatique, par le test de trucs et astuces dans des situations concrètes et par conséquent, par l’amélioration réelle de modes de fonctionnement.

Quels bénéfices avez-vous retirés de cet exercice ?

Cela m’a permis de prendre conscience de mon mode de fonctionnement et d’automatismes construits avec le temps. Véritable mise à distance, j’ai pu mettre le doigt sur les « erreurs systèmes », celles qui pompent une énergie importante. J’ai pu ainsi, reprendre le contrôle « en manuel », autrement dit connaitre, qualifier et accepter mon mode de fonctionnement et donc l’optimiser pour être plus efficace et donner ma pleine mesure. Ce travail m’a également permis de libérer des aptitudes, bloquées en situations de tension.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de points travaillés au cours de votre coaching ?

  • L’image de soi, ses valeurs & « drivers », et sur cette base définir une vision dans le cadre de ses fonctions, la faire partager et embarquer ses collaborateurs.
  • Le niveau d’exigence vis-à-vis de soi ou de ses collaborateurs et ainsi donner une juste valeur aux parties prenantes.
  • Le leadership en comprenant et identifiant son propre style pour se libérer du standard vers lequel on tend et renforcer ses propres talents.
  • La communication, autrement dit la relation à l’autre, au n+1, au n-1, en travaillant le marketing de soi aligné avec son identité profonde.

Comment qualifieriez-vous le style d’Arrêt sur image ?

L’expérience tant théorique que pratique, la bienveillance, mais aussi le contact simple et facile proposé par Laurence Dilouya et son équipe, ont produit des effets concrets, pragmatiques et pérennes.

Le coaching avec Arrêt sur Image est pour moi, « un investissement qui vaut le coup » dans la mesure où j’en ai observé l’utilité et vois encore aujourd’hui, le retour sur investissement.